Select Page

Des chercheurs ont trouvé une solution pour éviter la formation de buée sur les lunettes. C’est en tout cas ce qu’avancent les scientifiques de l’école polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ).

Concrètement, ils ont développé un revêtement qui prévient la formation de buée sur les verres. Il s’agit d’une couche transparente de nanoparticules d’or intégrée dans de l’oxyde de titane, un matériau non conducteur de quelques nanomètres seulement.

« Le revêtement absorbe les infrarouges ainsi qu’une petite partie de la lumière visible du soleil et les transforme en chaleur », explique Christopher Walker, doctorant et premier auteur de l’étude, dans un communiqué publié sur le site de l’EPFZ.

« Normalement ce sont les surfaces sombres qui absorbent la lumière et la transforment en chaleur. Nous avons créé une surface transparente capable du même résultat », renchérit Efstratios Mitridis, également doctorant.

Selon les travaux publiés dans la revue Nano Letters, la surface du verre se réchauffe de 3 à 4 degrés. Résultat : une réduction de la condensation de la vapeur d’eau.

Prochaine étape pour les scientifiques : commercialiser leur solution à l’échelle industrielle. « Nous souhaitons optimiser davantage le revêtement déjà robuste afin qu’il dure pendant des années et adapter la technologie à l’échelle industrielle », conclut Christopher Walker.

Ce dernier précise que leur méthode pourrait s’appliquer à tous types de lunettes, par exemple ski et plongée, aux rétroviseurs ou encore aux pares-brises de voitures.

Source : La rédaction de acuite.fr