fbpx

De nouvelles recherches mettent en évidence que les fruits et légumes riches en antioxydants pourraient réduire le risque de cataracte.

Pour parvenir à cette conclusion, des scientifiques de l’université Jiaotong de Xi’an (Chine) et celle de South Australia ont analysé une vingtaine d’études menées dans le monde, portant sur l’impact des vitamines et des caroténoïdes (famille de pigments végétaux de couleurs rouges, orangés, jaunes ou rose).

Leurs résultats, repris par l’American Journal of Clinical Nutrition, confirment l’importance de consommer régulièrement des agrumes, des poivrons, des carottes, des tomates ainsi que des légumes verts foncés tels que les épinards, les brocolis et le chou frisé pour retarder l’apparition de la cataracte.

Concernant la lutéine (un pigment jaune de la famille des caroténoïdes, ndlr), les chercheurs expliquent qu’il existe un lien dose-effet : le risque de cataracte se réduirait de 26% en cas de prise de 10 mg/jour.

 « La cataracte liée à l’âge est la principale cause de déficience visuelle des personnes âgées dans le monde, les cataractes non opérées représentant 35% de toutes les cécités », commente le Dr. Ming Li, l’un des auteurs de l’étude. Selon les estimations des scientifiques, ces opérations coûteront plus de 5,7 milliards de dollars à la société d’ici 2020. « Si nous pouvions retarder l’apparition de la cataracte liée à l’âge de 10 ans, le nombre de personnes nécessitant une intervention chirurgicale pourrait être réduit de moitié », poursuit le Dr. Ming Li.

Néanmoins, pour le chercheur, il serait nécessaire d’améliorer l’alimentation d’un grand nombre de personnes, car la consommation actuelle d’antioxydants est inférieure au niveau recommandé pour obtenir cet effet préventif.

Source: la rédaction de acuite.fr